Plan du site
Accueil I ParoissesSaint Gérard de la vallée des lacs
Saint Gérard de la vallée (...)
Derniers articles
Méditation dimanche de la Résurrection - 20 avril 2014
Méditation dimanche de Pâques (20 avril 2014) Il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts - année A : Évangile de (...)
Regards d’un passant
Recueil de poésie publié par le Père Lhillet. (en vente auprès de l’auteur)
LE DENIER DE L’ÉGLISE ... POURQUOI DONNER ?
Collecte des dons pour cette année 2014
Nouvelles de printemps du Secours Catholique
Des nouvelles de la boutique de vêtement qui fête ses 6 mois d’ouverture ! et des jardins qui s’installent (...)
Horaires et lieux des célébrations jusqu’à Pâques
Fête de Pâques 2014 dans la paroisse Saint-Gérard-de-la-vallée-des-lacs
Il y a un an dans le diocèse
12 mai 2013 : Sacrement des Malades à Neufchâteau
« Signe de la tendresse de Dieu envers celui qui souffre » Pourquoi ce sacrement ? — Pour un réconfort dans la (...)
Retraite des confirmands
Lire la suite...
Temps fort SEGPA
C’est sous un soleil éclatant que les jeunes collègiens de SEGPA de l’aumônerie se sont retrouvés à Remiremont. A (...)

Méditation du 2ème dimanche - 15 janvier 2012

+ -
Publié le 10/09/2011

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 1, 35-42

Après le baptême de Jésus, Jean Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples. Regardant Jésus qui passait, il dit : « Voici l’Agneau de Dieu. » Les deux disciples entendirent cette parole, et ils suivirent Jésus. Celui-ci se retourna, vit qu’ils le suivaient, et leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi (c’est-à-dire Maître), où demeures-tu ? » II leur dit : « Venez, et vous verrez. » Ils l’accompagnèrent, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était vers quatre heures du soir.
André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples qui avaient entendu Jean Baptiste et qui avaient suivi Jésus. Il trouve d’abord son frère Simon et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie » (autrement dit : le Christ). André amena son frère à Jésus. Jésus le regarda et dit : « Tu es Simon, fils de Jean, tu t’appelleras Képha », ce qui veut dire : « pierre ».


Notre évêque publie une lettre pastorale pour tous les paroissiens du diocèse.

Voici le message qui présente cette lettre :

Nous avons une mission

Tant de choses ont changé depuis des années, dans le monde comme dans l’Église ! Plus qu’hier, nous mesurons notre fragilité, celle de notre société et celle de notre Église.
La mobilité des personnes et bien d’autres facteurs culturels, obligent constamment à "refaire communauté".
La fragilisation des communautés, la difficulté pour les plus jeunes d’y trouver leur place, la dispersion, voire l’isolement des chrétiens sont réels. C’est le moment de nous aider mutuellement à relever ces défis. Dans nos communautés, dans nos paroisses, depuis de nombreuses années, un effort considérable a été fourni. Les laïcs ont pris leur place, pas seulement par manque de prêtres, mais surtout parce que c’est de leur responsabilité. Les prêtres, eux, davantage appelés à accompagner les laïcs en responsabilité et à les former, ont appris à leur faire confiance.
Nos paroisses ont souvent besoin de mettre en commun des compétences qui ne peuvent pas toujours être réunies en chacune d’elles.
Une prochaine étape de la vie du diocèse verra la constitution de "communautés de paroisses".

La communauté de paroisses sera un lieu d’échanges entre responsables, prêtres et laïcs. Ensemble, ces responsables envisageront l’avenir de notre mission d’Église : comment porter la mission que le Christ nous a confiée, cette bonne nouvelle qu’il est urgent de faire connaître ?
À l’échelle des "communautés de paroisses", certaines compétences seront ainsi mises en commun. Il pourrait s’agir de la formation, du catéchuménat, de la communication,... Nous avons quelques mois pour y réfléchir, ensemble, en gardant le souci de la proximité, de la charité et de l’annonce de l’Évangile.

De plus, la manière de vivre l’Eucharistie a beaucoup changé ces dernières années. Suivant les possibilités qui sont les nôtres, il faut trouver l’équilibre entre les célébrations eucharistiques et les rassemblements de proximité autour de la Parole de Dieu.
C’est le second axe de notre recherche en diocèse : quels rassemblements pouvons-nous proposer le dimanche ? La rencontre des chrétiens d’un même secteur est essentielle pour édifier des communautés vivantes. Mettons en place de nouvelles propositions tenant compte de nos possibilités et de notre souhait d’aller à la source de l’Évangile et de vivre la fraternité.
A présent une lettre Pastorale vous est donnée, je vous invite à prendre le temps de la lire et d’en parler en paroisse... pour relever le défi de l’avenir avec confiance et ensemble !
Soyez assurés de ma prière ! Jean-Paul Mathieu, évêque de Saint-Dié

Agenda diocésain
Samedi 26 avril 18:00-19:00
Paroisse Sainte-Odile
Dimanche 27 avril 10:00-11:00
Paroisse Sainte-Odile