Une escale sur la route des JMJ espagnoles…


Le 15 janvier dernier, une quarantaine de jeunes se sont donnés rendez vous pour vivre la deuxième rencontre diocésaine de préparation aux JMJ. Une rencontre placée sous le signe de la convivialité qui s’annonce de bon augure pour la suite…


Il est 15h en ce samedi 15 janvier 2011 et le réfectoire de la maison diocésaine se remplit petit à petit. Nous avons la joie d’accueillir de nouveaux visages. Raison de plus pour débuter la journée avec quelques jeux de connaissance qui consiste à brasser et à découvrir un maximum de personnes : on se retrouve par initiale de son prénom, par signe astrologique, par pointure de chaussure et on discute sur un thème imposé : quels vœux nous formulons nous aux uns et aux autres en ce début d’année, quel événement vécu ces derniers mois nous a particulièrement marqué ? …etc …

Puis, il est temps pour Aurélie de nous faire un point sur les JMJ. Les nouvelles du diocèse d’accueil (le diocèse de Segorbe de Castellon, qui se trouve non loin de Valence) sont bonnes, puisqu’à notre demande, nous avons 95 % de chance d’être héberger en bord de mer ! Voilà un argument de plus pour convaincre les personnes qui hésitent encore à nous rejoindre !

Une vidéo nous présente encore un peu plus Madrid et nous montre l’implication et la mobilisation des Espagnols et de l’équipe de préparation dans l’organisation de ces JMJ.
Pierre, déguisé pour l’occasion en chef cuisto, nous donne quelques bons conseils pour préparer la paëlla JMJISTES : « Prenez un million et demi de grains de riz (sous entendu de jeunes), y versez quelques gouttes d’huile de la foi (pour fluidifier et éviter qu’il ne colle trop…), apportez un peu de couleurs en y incorporant quelques morceaux de poivrons (qui peuvent symboliser l’universalité de ces rencontres) et quelques rondelles de chorizo (entendez par là les temps de catéchèse). Faîtes chauffer le tout au soleil de l’Espagne… ». Certes, Pierre ne s’est pas exprimé tout à fait dans ces termes ! Mais peu importe ! Il nous a donné les ingrédients de base pour vivre pleinement les JMJ, maintenant, c’est à chacun d’accommoder tout cela à sa façon pour que la mayonnaise prenne ! L’essentiel, c’est que chacun s’y retrouve !

L’heure tourne ! Il est temps de s’activer pour d’une part recréer une ambiance espagnole dans le réfectoire et d’autre part, préparer la célébration. Nous avons voulu placer la symbolique de la croix au centre de la célébration. A travers cette croix, on peut voir une réplique de la croix des JMJ que les jeunes du monde entier se transmettent et qui arrivera au terme de son périple à Madrid au mois d’août prochain.

Cette croix peut représenter les échecs et les épreuves que nous pouvons endurer dans nos vies mais elle symbolise surtout l’Amour du Christ pour l’Humanité tout entière.

Durant la célébration, chacun était invité à venir déposer au pied de la croix ce qui pouvait lui peser ou une intention particulière qu’il lui tenait particulièrement à cœur.
Nous quittons la table de l’eucharistie pour une autre table, celle de la soirée cabaret !

Twister géant

Les personnes chargées de la décoration ont transformé le réfectoire en une véritable arène où les différentes tables répondant au nom de Manu Chao, Zorro, Penelope Cruz, Picasso, Cervantés ou bien encore Juan Carlos, se sont affrontés à travers différents jeux : Twister géant, blind test de chansons « espagnoles », tableau vivants de grands peintres espagnols, la queue de l’âne de Sancho Pancha…


Bref, vous l’avez compris, c’était une soirée un peu Olé Olé où l’on pouvait déjà entrevoir les prémisses des folles soirées espagnoles qui nous attendent…

Il n’est pas trop tard pour rejoindre le groupe des futurs JMJISTES, nous avons déjà un autre rendez vous qui se profile le week end du 21-22 mai au Vic. Alors, AMIGOS, à bientôt peut-être ?...

Christophe DE GOLMARD

Album photo de la journée ici